Les jardinières du monument aux morts saccagées

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les douze jardinières accrochées aux grilles du monument aux morts ont été arrachées, renversées et piétinées sur la chaussée, tout autour.

Les dégâts ont été constatés ce vendredi matin. « C'est une atteinte à la mémoire de tous ceux qui sont morts pour défendre notre patrie, mais c'est aussi faire peu cas du travail des communaux, qui s'efforcent toujours de garder le lieu fleuri, et de l'argent des contribuables ! » fulmine le maire, Christian Perron.

Une plainte a été déposée et la gendarmerie de Guémené a procédé aux premières constatations et va mener l'enquête.

A priori, c'est le seul saccage dans la cité sauf une autre jardinière sur les trois de la médiathèque.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×