Exposition de peinture.

 

C’est un peu de soleil des terres lointaines qui est entré vendredi en salle des mariages. En début de soirée, l’artiste brésilienne Alessandra Teles y était reçue par la municipalité pour le vernissage de son exposition « Nos racines ». Une animation qui entre dans le cadre du week-end culturel annuel. Elus du secteur, présidents d’association, membres de la CCPRM et invités de l’artiste ont accueilli la jeune femme fraîchement arrivée de Toulouse où se trouve son atelier depuis peu. C’est grâce à sa meilleure amie, la ploërdutaise d’origine brésilienne Joyce Ropers rencontrée aux Beaux Arts, qu’Alessandra a émis le souhait d’exposer ici. A travers sa vingtaine de toiles naïves et primitives, l’artiste fait ressurgir des éléments de la mémoire collective, fruits de 20 ans de recherche. Son travail, expression d’une culture profonde, celle des indiens de l’Ancien Monde, est un véritable ticket pour un voyage au Brésil – dixit le conseil général Christian Perron. Alessandra Teles expose cette année en France, avant la Belgique et l’Europe du Nord en 2011. Exposition gratuite jusqu’au 3 juillet, aux horaires d’ouverture de la mairie.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site